Pour nous suivre:

Gérez intelligemment votre consommation énergétique

développement durable d'une usine manufacturière

Depuis la révolution industrielle des années 50, la modernisation fut considérée comme le salut tant attendu permettant aux manufacturiers d’accroître substantiellement leur productivité. À ce jour, l’omniprésence de la technologie et de l’électronique dans les entreprises industrielles s’accentue à un rythme effréné. Cependant, l’implantation des divers équipements de pointe est aussi associée à un coût d’exploitation. De facto, les entités manufacturières doivent à présent conjuguer avec la pression qu’occasionne le coût grippant de leur consommation énergétique. Cet enjeu des temps modernes est une menace sérieuse pour la marge de profit des entreprises et à terme, leur pérennité.

Optez pour une stratégie de centralisation des contrôles

L’ajout d’équipement est trop souvent implanté avec une vision locale et indépendante des autres éléments existants. De plus, la mise en marche du système en question est fréquemment gérée manuellement par les opérateurs. Ce faisant, il n’est pas rare de constater des appareils en service alors qu’ils ne sont pas nécessaires. À cet effet, Airex Industries a développé une expertise afin de proposer à ses clients une stratégie de centralisation des unités par le biais d’un système de contrôles (que nous appellerons centralisation des contrôles pour simplifier). Ainsi, en interconnectant les divers appareils et en programmant une logique globale d’automatisation, il est possible pour une entreprise de dégager d’importantes économies au niveau de sa consommation énergétique.

Les avantages de la centralisation

La majorité des projets de centralisation de contrôles sont admissibles à des programmes de subventions. En outre, l’implantation de tels projets se finance d’eux-mêmes grâce à une période réduite du retour sur investissement. Au-delà de l’aspect économique, la centralisation des contrôles permet aux employés de se concentrer sur l’essentiel de leurs tâches sans qu’ils aient à se poser des questions sur l’état de service des équipements qui les entourent. En laissant la logique de contrôle prendre en charge la gestion des installations, celle-ci minimisera l’utilisation des appareils et augmentera par le fait même leur durée de vie. Du même coup, par la réduction de la consommation de combustibles fossiles, l’empreinte polluante de l’entreprise sera réduite, que ce soit au niveau des GES ou bien des contaminants aérauliques. D’autre part, l’automatisation des équipements offrira un meilleur contrôle de la température ainsi qu’une réduction de la pression négative au sein du bâtiment. De plus, il est possible de gérer les différents appareils et recevoir certaines alertes par télémétrie. En fait, les possibilités se limitent à l’imagination et la capacité d’innovation des diverses parties prenantes.

Les prérequis afin de profiter pleinement de la centralisation

Il est nécessaire avant tout de clarifier que la centralisation des contrôles n’est pas une solution convenant à toutes les entreprises. Voici donc quelques pistes pouvant vous indiquer si un tel projet serait avantageux pour votre entité manufacturière.

L’envergure de l’usine

Une firme industrielle devrait posséder au moins une dizaine d’équipements, toutes catégories confondues (ex. : four, dépoussiéreur, unité d’apport d’air, procédé industriel, évacuateur), pour qu’elle puisse bénéficier d’économies substantielles découlant d’un projet de centralisation.

Le type d’énergie utilisé

En comparaison à l’électricité ou bien les granules de bois, les combustibles fossiles tels que le charbon, le mazout, le propane et le gaz naturel sont des formes d’énergie dont la réduction des GES est admissible à des subventions très avantageuses. Ainsi pour un projet d’envergure équivalent, certaines formes d’énergies engendreront un retour sur l’investissement plus intéressant.

Le nombre de quarts de travail

Une entreprise qui opère 24/7 avec divers équipements industriels et fonctionnant en continu possède une marge plutôt réduite quant aux possibilités de centralisation. En contrepartie, lorsqu’une compagnie manufacturière opère 1 à 2 quarts de travail, les possibilités d’automatisation sont favorisées par les arrêts et les temps morts des différents appareils.

Par exemple, l’idée d’opter pour une centralisation des contrôles permet d’ajuster les points de consignes et par conséquent calibrer la température en fonction des heures d’opération de l’usine. Considérant l’importance des frais rattachés au niveau du chauffage et de la climatisation, la possibilité d’engendrer des économies en dehors des heures d’affaires devient alors une possibilité des plus intéressantes.

Le nombre de changements d’air

Plus le nombre de changements d’air est élevé, plus les frais associés à la ventilation sont importants. Or, ce contexte est propice à une étude afin d’analyser les possibilités de contrôler les équipements de ventilation avec une logique permettant une utilisation se rapprochant davantage des besoins réels qui, bien souvent, sont en dessous de l’utilisation actuelle.

Airex Industries; manufacturier en automation et contrôle

Auparavant, Airex industries impartissait ses besoins en matière d’automation à une tierce société sous la dénomination sociale d’Airex Contrôle. Depuis le 30 janvier 2017, Airex Industries a acquis l’entreprise Airex Contrôle. Cette décision stratégique permet à présent d’offrir une gamme de prix compétitifs ainsi qu’un service de qualité supérieure à nos clients. L’implantation de projet en centralisation de contrôle est dorénavant une expertise interne dont notre équipe, formée à la fine pointe des dernières technologies, est fière de vous proposer.


développement durable d'une usine manufacturière

Entrez en relation

Pour toutes requêtes ou questions, veuillez nous contacter par téléphone ou en complétant le formulaire ci-dessous.

Sans frais: +1-800-263-2303

Nom complet(*)
Invalid Input

Entreprise
Please type your Company name.

Courriel(*)
Invalid Input

Téléphone(*)
Invalid Input

Message(*)
Invalid Input

(*)
Invalid Input

Portail

 

Social